La suite d'Histoires du Nord ...

lundi 10 janvier 2011

par la petite porte

Le port de Veere, à l'abri de quelques reliques de remparts, bordé par la Campveersch Tooren, est protégé de la mer par une simple jetée de pilotis où viennent se poser les oiseaux marins, où seul le clapotis de la mer de Veere vient troubler le repos.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire