La suite d'Histoires du Nord ...

lundi 1 août 2011

du mois d'août 2011

Ce mois d’août 2011 démarre en pleine canicule. Mais oui ! Je n’ai pas dit qu’il faisait chaud ! Pour se persuader de cela il faudrait pratiquer la méthode de ce bon monsieur Coué : l’autosuggestion. Nous sommes bien pourtant en plein milieu de la période de canicule, c'est-à-dire dans le moment où le soleil se lève et se couche en même temps que la constellation du chien : canis, canen, canicula : canicule. Cette période va du 24 juillet au 24 août et correspond au mois républicain si bien nommé « Thermidor ». Canicule n’a jamais voulu dire qu’il faisait chaud ! D’ailleurs la rotation des planètes nous amènera un jour, dans quelques milliers d’années, une canicule en pleine période hivernale. !



Il y a trois millénaires, Sirius, l’étoile la plus brillante de la constellation du chien et aussi du système solaire mais surtout en hémisphère sud, se levait au début de juillet. Son apparition marquait la saison des crues du Nil. Chez les Romains on attribuait à l’apparition de Sirius de mauvaises influences notamment des maladies provoquées par la chaleur. Et pour conjurer le mauvais sort, on immolait des chiennes rousses.



Pline l’Ancien dans son « Histoire Naturelle » nous dit : « Quant à la canicule, qui ignore que, se levant, elle allume l’ardeur du soleil ? Les effets de cet astre sont les plus puissants sur la terre : les mers bouillonnent à son lever, les vins fermentent dans les celliers, les eaux stagnantes s’agitent. Les Égyptiens donnent le nom d’oryx à un animal qui, disent-ils, se tient en face de cette étoile à son lever, fixe ses regards sur elle, et l’adore, pour ainsi dire, en éternuant. Les chiens aussi sont plus exposés à la rage durant tout cet intervalle de temps; cela n'est pas douteux »



On disait jusqu’à une période récente, « il fait une chaleur de canicule » c'est-à-dire comme à cette période de l’année où il fait souvent chaud. Désormais, après quelques périodes de fortes chaleurs comme celle de 2003, on parle à tout va de canicule, à la place de parler de grosses chaleurs ou de chaleurs exceptionnelles, et le gouvernement à qui on demande tout et son contraire, décrète et a décrété cette année encore, en date du 6 juin, le « plan canicule » après qu’il ait fait bien chaud en mai.. Depuis le plan n’a pas eu besoin d’entrer en vigueur ! … Donc pas de problème, ce mois d’août est bien en pleine période de canicule.



Pour savoir ce qu’il faut faire quand il fait trop chaud, ( on a même défini les seuils de température entre le trop et le raisonnable !) plus besoin de faire appel au « bon sens » qui comme le disait Descartes est « la chose du monde la mieux partagée », c'est-à-dire que tout le monde croit en être pourvu au point que chacun pense avoir raison. « La puissance de bien juger, de distinguer le vrai du faux, qui est proprement ce qu’ on nomme le bon sens, ou la raison, est naturellement égale en tout homme » écrivait-il Pas besoin de faire preuve de « sens pratique » ce qui est mieux que le « bon sens » « Du bon sens il y avait bien mais il se tenait caché par peur du sens commun ! » dit Alessandro Manzoni. Plus de soucis à se faire, laissons-nous guider : tout est prévu par la circulaire ! Si vous ne savez quelle attitude prendre vis-à-vis de votre enfant ou de vos parents âgés, s’il fait trop chaud, vous pouvez toujours appeler le numéro vert prévu à cet effet « canicule info service », ou au besoin le préfet. Ils ont reçu toutes les instructions. Eux ils savent pour nous la conduite à tenir. Ils vous diront sans doute de rester à l’ombre…Attention cependant parce que s’il fait trop chaud un dimanche, ce jour-là, le numéro vert ne répondra pas ! Ça aussi c’est prévu !



Moi je pensais que s’il faisait trop chaud il fallait fermer les volets,- ( les « parisiens » quand ils arrivent chez nous, tellement avide de voir du soleil, ils ouvrent grand les volets et fenêtres !) -, se mettre à l’ombre, boire un peu plus d’eau, Portez un chapeau ( ça s’est plus de mode, donc on en voit sur les têtes des touristes). Ne pas s’exposer au soleil aux heures les plus chaudes de la journée et pratiquer la sieste... Mais pensez-donc... et ma piscine ? Et mon bronzage ! Si je ne suis pas bien bronzé et si mon visage n’a pas un beau teint hâlé on me dira que j’ai passé un mauvais été !



« Il faut savoir raison garder ». On tirera sans doute un excellent profit de lire à l’ombre d’un grand arbre et non sous un parasol - lui il protège du soleil, pas de la chaleur - l’essai de Pierre Perrault, au titre si évocateur « Un pays sans bon sens ». Il est vrai que ça ne nous concerne peut-être pas puisqu’il s’agit du Canada. !



La dérision que je porte à tout ceci doit être nuancée vu les drames incroyables survenus les étés derniers. Simple oubli dans une voiture… ! Peut-être que s’il y avait eu une circulaire et des directives ces drames ne se seraient pas produits ! Il faut donc bien raison garder !


Nos aïeux nous ont laissé un nombre impressionnant de dictons et proverbes, qui, pour la plupart en ce mois d’août font référence à la chaleur et appellent à la prudence.


« En canicule point d’excès, en aucun cas point de procès ». En Août il ne faut pas se tuer aux besognes et vivre sobrement ! Sagesse de nos Anciens qui considéraient comme dans l’Antiquité gréco-latine que la démesure (hubris en grec) était un des pires péchés qui déclenchait la punition divine. Oui il faut savoir raison garder !


Il y a même un dicton qui dit « Au mois d’août femmes retirez-vous ». Je vous vois venir ! Si on cherche un peu on voit que l’origine de ce dicton tient dans le fait que le mois d’août est un mois de gros travaux dans les champs. On n’a pas le temps de s’amuser : « Quiconque en août s’endormira, en janvier s’en repentira ».



Août c’est la période idéale pour contempler les étoiles. Vous penserez à observer les « larmes de saint Laurent », les Laurentides, ou encore les Perséides, dans les nuits autour du 10 août, puisque ce sont les nuits où l’on voit le plus d’étoiles filantes, baptisées si joliment du nom de ce martyre qui fut immolé sur un gril ! Sans qu’il y ait relation de cause à effet avec l’usage intensif de cet instrument, en particulier au mois d’août ! .Il est vrai que là encore tout est désormais organisé et nous avons la « Nuit des étoiles » prévue les 5, 6 et 7 août, pour ces observations même si ces dates ne coïncident plus avec le passage des Laurentides... ! Après tout, les étoiles n’ont plus qu’à tenir compte de nos calendriers et de nos we. ! Et des dispositions prises à notre place !


D’ailleurs la belle « Etoile du soir » si joliment chantée par Alfred de Musset, Vénus, « l’étoile du Berger », n’est pas visible cette année pendant nos soirs d’été.


Je ferai observer encore grâce à l’étude des phases de notre astre lunaire que la chaleur revient pendant cette première période du mois, alors que nous sommes en lune descendante mais croissante jusqu’au nœud du 9 août et à la pleine lune du 13. Orages du 15 août en perspective comme nous avons eu les orages du 14 juillet, chez nous dans le midi le 13. « La Dame du15 août arrange ou défait tout »


Jusqu’au 8 du mois c’est une bonne période pour tailler en vert c'est-à-dire donner une jolie forme à vos arbres. C’est aussi le bon moment pour diviser les plantes à bulbes en particulier les iris. Après le 9 et jusqu’au 23, en lune montante ce sera la période idéale pour greffer ou bouturer.


Nous serons bien vite au trente et un du mois d’août car vous avez que ce mois a lui aussi 31 jours pour que consacré à Octave, devenu l’empereur Auguste, soit d’égale longueur que juillet consacré au tonton Jules César. Une belle chanson à virer qui rappelle la prise du "Kent" un très gros navire de Sa Majesté britannique, par le tout petit bateau de Surcouf « La Confiance » le 31 Août 1800, dans le Golfe du Bengale. 18 canons et 190 hommes contre 40 canons et 437 hommes. Ce chant traditionnel de la Marine raconte l’histoire véritable de ce petit navire Français qui vainquit un navire Anglais bien plus gros que lui. Un pied de nez aux Anglais, devenus aujourd'hui nos amis, mais avec lesquels nous avons encore quelques contentieux non réglés (Trafalgar, Jeanne d' Arc, et que sais-je encore !).


Le fait que cette chanson mette en scène la gloire monarchique, la lutte séculaire entre la "perfide Albion" et la France, la hardiesse des marins français, et son appel à lever le verre, tout cela n’est assurément pas étranger à la popularité de cette chanson.


Aujourd’hui on n’est plus du tout sûr que cette bataille navale ait eu lieu un 31 août. Peut-être le 7 octobre ! Ou peut-être aussi à cause des changements intervenus dans les calendriers posant des problèmes de coïncidence. Je n’ai pas cherché encore.


Plusieurs versions existent dans lesquelles je relèverai un couplet que je trouve plus charmant que les autres en ces périodes estivales et festives et de foire aux Vins à Uzès :



Buvons un coup, buvons en deux,
A la santé des amoureux
A la santé des vins de France,
A qui nous devons le succès
D'avoir vaincu sur les Anglais.



Petite anecdote sur Surcouf : Un jour que le célèbre corsaire participait à un dîner, un officier anglais dévisage Robert Surcouf, et l’apostrophe en lui disant, mi-plaisant mi-agressif : « Vous, Français, vous ne vous battez que pour l'argent... Nous, anglais, nous nous battons pour l'honneur"... Et Surcouf de lui répondre du tac au tac : « Sir vous avez raison, mais chacun se bat pour acquérir ce qu’il n’a pas ! » Les circonstances de cette répartie ne sont pas clairement établies mais toutes les versions de cette anecdote se retrouvent sur ce bon mot de notre héros.



Il a fait ce week-end au moins sur les routes en ces jours de grandes transhumances. Car bien sûr le mot « chaleur » est plus que jamais d’actualité, à cause des vacances et du beau temps qu’on souhaite pour cette période. Quant à ceux qui ont repris le boulot et qui ne sont pas bien bronzés, pour éviter qu’on leur dise qu’is n’ont donc pas passé de bonnes vacances, s’ils ne pratiquent pas la méthode Coué, ils pourront toujours utiliser un bon fond de teint, en guise de placebo !


Comme dans bien des domaines, et au regard des dictons et proverbes du temps, on peut tout dire et son contraire. « Chaleur d’août c’est du bien partout » ou « Mois d’août pleureux rend le ciel vineux ! ». Ne dit-on pas aussi : « La nuit d’août trompe les sages et les fous »


Il faut donc bien « raison garder » car « temps trop beau en août, annonce hiver en courroux »


Comme pour tout le reste, la connaissance de ces proverbes ne vas pas sans connaissance du cycle lunaire tel que je tente de l’expliquer tout au long de ces chroniques.


N’oublions pas que « ce n’est pas assez d’avoir l’esprit bon, le principal est de l’appliquer bien ! » Bonne ligne de conduite pour un beau mois d’août 2011.




Adissias


Jean Mignot


au 31 du mois de Juillet 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire