La suite d'Histoires du Nord ...

samedi 6 août 2011

Saint-Guy, sacristain (12 septembre)



" Saint Guy, appelé communément le pauvre sacristain d'Anderlecht, naquit dans un village voisin de Bruxelles. Ses parents, pauvres, mais vertueux, l'instruisèrent de bonne heure dans la connaissance de la religion chrétienne, et lui répétèrent souvent ce que disait Tobie à son fils : Nous serons toujours assez riches si nous craignons le Seigneur. Leur exemple donnait un nouveau degré de force à leurs discours. Guy, encore enfant, devint un modèle de toutes les vertus; et la grande idée qu'il avait des devoirs du chritianisme les lui faisait remplir avec l'exactitude la plus scrupuleuse. Il aimait la bassesse de sa condition, parce que la foi lui en découvrait tous les avantages. Il se réjouissait d'être dans un état que Jesus-Christ avait choisi. Il respectait les grands, mais sans envier leur sort; et il ne pouvait retenir ses larmes quand il pensait à cet attachement qu'ont les hommes pour les biens de la terre. Attaché à l'église Notre-Dame de Laken en qualité de sacristain, il s'acquitta avec de vifs sentiments de religion de toutes les parties de son emploi. Sa vertu le rendait affable et le faisait aimer de tout le monde. On l'engagea dans une entreprise de commerce sous le prétexte qu'il pourrait assister plus facilement les pauvres, et il quitta sa place; mais Dieu ne permit pas que l'illusion durât plus longtemps. le navire au chargement dequel il avait eu part ayant été perdu, Guy se trouva tout d'un coup sans ressource. ce fut pour lui une épreuve qui lui profita : il fit le pélerinage de Rome et de Jérusalem, seul, et ensuite avec quelques personnes de piété, auxquelles il servait de guide. De retour dans sa patrie, il mourit en 1012."


in P.F.B. - Vies de saints pour tous les jours de l'année, Tours, 1891

2 commentaires:

  1. le conteur brûle maison6 août 2011 à 10:33

    Mais que fait Guy? Mais que fait Guy ? Mais que fait Guy ?
    Guy lit, Guy lit, Guy lit !

    Je n'ai pas pu résister !
    Pardon.

    RépondreSupprimer
  2. Histoiresdunord26 août 2011 à 10:53

    entièrement pardonné, si j'avais été bien éveillé, je crains que je n'aurais su non plus me retenir

    RépondreSupprimer