La suite d'Histoires du Nord ...

samedi 17 décembre 2011

la prise de la tour de Galata par les chevaliers flamands et hennuyers le 6 juillet 1203

In Geoffrey de Villehardouin, La Conquête de Constantinople, chap. 32



« Li termes vint si con devisez fu ; et li chevalier furent et uissiers tuit, avec lor destriers, et furent tuit armé, les helmes laciez et li cheval covert et enselé ; et les autres genz qui n'avoient mie si grant mestier en bataille furent en granz nes tuit ; et les galees furent armees et atornées totes.


Et li matins fu biels, aprés le soleil un poi levant. Et l'emperere Alexis les atendoit a grand batailles et a granz corroiz de l'autre part.


Et on sone les bozines, et chascune galie fu a un uissiers liee pour passer oltre plu delivrement. Ils me demandent mie chascuns qui doit aller devant, mais qui ançois puet ançois arive. Et li chevalier issirent des uissiers et saillent en la mer trosque a la çainture, tuit armé, les helmes laciez et les glaives es mains; et li bon archier, et li bon serjanz, et li bon arbalestier, chascune compaignie ou endroit ele ariva.


Et li Greu firent mult grant semblant del retenir. Et quand ce vint as lances baissier, et li Grieu lor tornent les dos, si s'en vont fuiant et lor laissent le rivage. Et sachiez que onques plus orgueillieusement nuls porz ne fu pris. Adonc comencent li marinier a ouvrir les portes des uissiers et a gîter les ponz fors, et on comence les chevaus a traire et li chevalier comencent a monter sor lor chevaus et les batailles se comencent a rengier si com il devoient.


Li cuens Baudoins de Flandres et de Hennaut chevauche, qui l'avant garde faisoit, et les autres batailles après chascune si cum ele chevauchier devoient. Et alerent trosque la ou l'emperere Alexis avoit esté logiez. Et il s'en fu tornez vers Costantinoble, et laissa tendus tres et paveillons. Et la gaîgnerent nostre gent assez.


De nostre barons fu tels li conseils que il se hebergeroient sor le port devant la tor de Galathas, ou la chaiene fermoit qui movoit de Costantinoble; et sachiez de voir que par cele chaiene covenoit entrer qui al port de Costantinoble voloit entrer ; et bien virent nostre baron, se il ne prenoient cele tor et rompaient cele chaiene, que il estoient mort et malbailli. Ensi se herbergierent la nuit devant la tor et en la juerie, que l'en apele l'Estanor, ou il avoit mult bone vile et mult riche.


Bien se fissent la nuit eschaugaitier; et l'endemain qand fu hore de tierce, si firent une assaillie cil de la tor de Galathas et cil qui de Constantinoble lor venoient aidier en barges ; et nostre gent corent as armes. La assembla Jaches d'Avesnes, et la soe maisnie, a pié; et sachiez que il fu mult chargiez et fu feruz par mi le vis d'un glaive et en aventure de mort. Et un suens chevaliers fu montez a cheval1, Qui avoît nom Nicholes de Janlain, et secorrut mult bien son seignor, et le fist mult bien, si que il en ot grant pris.


Et li criz fu levez en l'ost; et nostre gent vienent de totes parz et les mistrent enz mult laidement, si que assez en i ot de morz et de pris; si que de tels i ot qui ne guenchirent mie a la tor, ainz alerent as barges dunt il erent venu ; et la en rot assez de noiez, et alqant en eschaperent. Et cels qui guenchirent a la tor, cil de l'ost les tindrent si pres que il ne porent la porte fermer. Enqui refu granz li estors a la porte, et la lor tollirent par force et les pristrent laienz : la en i ot assez de morz et de pris. »

1 commentaire:

  1. Hum!Même sans le bavardage de Romane , je n' ai pas compris grand chose , et pourtant j'y ai mis de la bonne volonté , j' ai persévéré .J' ai même triché un peu , en cherchant sur internet une transcription ( ça doit bien exister quand même) . Ça m' a néanmoins bien amusé , c'est déjà pas mal .
    Adel

    RépondreSupprimer