La suite d'Histoires du Nord ...

samedi 4 février 2012

une conférence à ne pas rater dimanche 5 février à Dunkerque

« Les organisations défensives de Dunkerque de 1874 à 1940 »


Les amoureux de l'histoire locale trouveront l'occasion de parfaire leurs connaissances grâce à la conférence de Julien Depret sur « Les organisations défensives de Dunkerque de 1874 à 1940 ». Autrement dit du lendemain de la défaite face à la Prusse à l'offensive allemande au début de la Deuxième Guerre mondiale.

Cette conférence (entrée gratuite) se tiendra demain à 11 h dans la salle Jean-Bart de l'hôtel de ville, après l'assemblée générale (à partir de 10 h) de l'Association du mémorial du souvenir, présidée par Lucien Dayan. Ce dernier présente Julien Depret comme « une autorité dans le domaine des fortifications ».


Ingénieur subdivisionnaire et directeur technique des centres hospitaliers de Lens, Douai et Bapaume, originaire de Valenciennes, il s'est intéressé très tôt au génie militaire. Il a collaboré à plusieurs revues spécialisées (Fortifications et patrimoine, Histoire de guerre...). Il a, entre autres, édité des ouvrages sur les systèmes défensifs érigés sur la frontière (Le Nord, frontière militaire, Maubeuge la militaire 1872-1914, Le Nord, terre de fortifications, Lille, forteresse de la IIIe République). Âgé de 39 ans, il achève un travail sur le secteur fortifié de Maubeuge face à l'invasion de mai 1940. Il a aussi participé au DVD Dunkerque, territoire des forts réalisé par la ville de Dunkerque.


Dans la cité de Jean Bart et dans les environs, Julien Depret trouvera matière à illustrer son propos. Citons le fort des Dunes à Leffrinckoucke et le bastion 32, poste de commandement de l'amiral Abrial, commandant des forces maritimes du Nord, et du général Fagalde, chargé de diriger la défense de la ville en mai 1940. Les courtines du bastion 32, rue des Chantiers-de-France, abritent le musée consacré à l'opération Dynamo. Elles portent la date de 1874.
Le nom de Séré de Rivières devrait revenir dans les propos de l'orateur. On doit à ce général (1815-1895) la conception du système de fortifications mis en place jusqu'au début de la Grande Guerre pour protéger les frontières et les côtes de France. •


in LA VOIX DU NORD, édition de Dunkerque du 4 février 2012

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire